Comment calmer les crises d’angoisse nocturnes ?

crises d'angoisse nocturnes

Suite à un stress extrême, des phobies, un trouble psychologique ou un traumatisme remontant à l’enfance, petits et grands peuvent faire une crise d’angoisse nocturne. Si les grands ont du mal à s’y faire, les enfants ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrivent. Ce qui pourrait nuire à leur enfance et à leur développement, tant sur le plan émotionnel que cognitif. En effet, ce type de trouble peut s’avérer très difficile à vivre, encore moins à surmonter. Il est même possible que, sans traitement au préalable, il nuise à la personne atteinte. Que peut-on alors faire pour y remédier ? Quels sont les recours possibles ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Savoir reconnaître les symptômes d’une crise d’angoisse

Afin de prendre les mesures nécessaires dans les temps, il est important de savoir identifier tous les symptômes d’une crise d’angoisse. Effectivement, on évoque la question de délai, parce qu’une angoisse nocturne non traitée peut conduire la personne vers le suicide.

Dans ce cadre, il faut retenir les symptômes physiques. La personne nécessite bien un traitement dès qu’elle sent des gênes au niveau de sa respiration ou des douleurs fréquentes dans la poitrine. Elle présente également des signes de frayeur telle la tachycardie, les tremblements avec sueurs froides, ou encore des palpitations. Elle peut également être prise de vertige ou d’autres malaises, avec nausées et vomissements. D’autre part, la personne est aussi sujette de crise de panique fréquente. Autrement dit, elle est aussi susceptible d’être atteinte de troubles psychiques.

Si vous remarquez ces symptômes sur vous ou votre entourage, le mieux est de recourir aux différents remèdes possibles. Pour en savoir plus sur les angoisses nocturnes, vous pouvez visiter le site https://fredericarminot.com/.

Les différentes méthodes de traitement

Bien que les crises d’angoisse nocturnes soient souvent difficiles à traiter, il existe tout de même plusieurs recours pour les calmer. Le recours à un médecin est inévitable afin de traiter une crise d’angoisse la nuit. En effet, le médecin est la première personne habile à prescrire les premiers traitements. A ce sujet, il peut prescrire des anxiolytiques ou antihistaminiques à son patient. Ces traitements peuvent être des traitements réguliers ou bien à prendre lors des crises. Toutefois, cette solution n’est que temporaire.

A part les traitements médicaux, le patient peut également suivre une thérapie comportementale et cognitive. Il s’agit en fait d’une médication consistant à puiser l’origine des angoisses nocturnes du patient. Ces causes sont généralement enfouies dans le subconscient du patient.

Il existe aussi des pratiques qui visent à trouver l’équilibre entre le corps et l’esprit par le biais des plantes et de quelques exercices. Il s’agit ici de faire appel aux savoir-faire d’un naturopathe. Le plus souvent, ce type de traitement est proposé par le médecin, premier traitant.

D’autres approches complémentaires

Outre les méthodes thérapeutiques, il existe aussi des approches qui pourraient calmer les crises d’angoisse nocturne. Les plus simples d’entre eux sont les techniques de relaxation. En effet, ces dernières sont réputées pour réduire le stress et l’anxiété. En même temps, ces méthodes permettent une détente musculaire ainsi qu’un apaisement du rythme cardiaque.

D’autres praticiens prescrivent également des plantes médicinales tel le Kava. Ce dernier est reconnu par ses vertus relaxantes, traitant l’anxiété. Toutefois, les produits variés de cet arbuste sont déconseillés, voire interdits dans certains pays. A part la plante naturelle, il reste donc les produits sous formes homéopathiques.

Pour sortir un peu des traitements ordinaires, c’est-à-dire les méthodes classiques, il y a aussi l’hypnose. Étant donné que cette pratique fait partie de la médecine non-conventionnelle, nombreux sont ceux qui s’en méfient. Pourtant, de nombreux témoignages affirment l’efficacité de cette technique dans la gestion des troubles. En effet, elle commence par l’étude des causes latentes d’une angoisse nocturne. Ce qui amène progressivement, l’individu à trouver lui-même les différentes solutions de s’en sortir de ses crises. Cette méthode commence désormais à prendre de l’ampleur, non seulement grâce à son efficacité, mais aussi grâce au fait qu’elle soit rapide. La durée d’intervention est en fait moins longue que les autres traitements susmentionnés.

En somme, l’intervention d’un médecin est obligatoire, mais d’autres approches sont également nécessaires pour la compléter. D’ailleurs, vous pouvez aussi associer toutes les méthodes, tout en tenant compte des recommandations de votre médecin.