Qu’est-ce que la dépression ?

la dépression

La dépression est une maladie qui peut toucher tout le monde sans prendre en considération l’âge, le niveau social ni même le sexe. Elle ne relève pas non plus d’une manque de caractère, ni une malchance. La maladie engendre une souffrance réelle, elle nécessite donc des soins appropriés dont la prise en charge est sous la responsabilité d’un professionnel dans la santé.

La dépression, la déprime, est-ce les mêmes choses ?

Le fait de se sentir triste, d’être déprimé ou avoir des difficultés à dormir ne pas obligatoirement dire qu’on souffre de dépression. Les coups de blues et de doute sont normaux et peuvent arriver tout au long de la vie. Tout le monde expérimente une large gamme de sentiments qu’il s’agisse des plus tristes ou des plus heureux. L’être humain ressent la tristesse, le découragement, le désespoir mais aussi la joie et la satisfaction. Les variations d’humeur ne doivent donc pas nécessairement être associées à la dépression. Une personne dépressive souffre réellement et la source du mal être est souvent profonde. Ainsi pour pouvoir parler de dépression, il faut que les perturbations de l’humeur soit bien caractérisées, qu’elles se présentent de manière permanente sur une période pouvant atteindre les deux semaines. Il faut aussi que les changements entraînent un désagrément important dans tous les domaines de la vie quotidienne comme par exemple la difficulté à se lever, à aller au travail ou même faire les courses.

Comment savoir qu’une personne est dépressive ?

Il est possible qu’on se dise qu’on a cette maladie sans pour autant être atteint. La raison de cette affirmation est simple, la majeur partie des émotions et des sensations que nous ressentons sont douloureuses. Nous pouvons donc conclure rapidement qu’être dépressif est le fait de ressentir de fortes souffrances au niveau émotionnel. Nous sommes donc facilement induit en erreur en pensant que nous comprenons ce que vit une personne souffrant de la dépression. Ce n’est cependant pas la réalité puisqu’avant d’être victime de cette maladie les personnes qui en souffrent ressentaient aussi de large panel d’émotions qu’elles soient agréables ou douloureuses.

Cependant, ces individus disent ressentir des émotions très différentes de tout ce qu’elles ont pu ressentir auparavant. Toutes les émotions qu’elles ressentent ainsi que leurs idées sont remplies de souffrance morale permanente qui au fil du temps deviennent insupportable. Il n’est donc pas étonnant que ces personnes coupent soudainement contact avec leur entourage et commence à cultiver une envie de mourir. Trois éléments principaux sont typiques de l’état de dépression, la tristesse inhabituelle, une perte d’intérêt et de plaisir, l’association de divers symptômes durables entravant la vie quotidienne.