Quel médecin consulter en cas de dépression ?

consulter en cas de dépression

Une grippe, un abcès dentaire ou un problème dermatologique, autant de situations pathologiques pour lesquelles la question du professionnel de santé à aller consulter se pose à peine. Mais dans le cas de la dépression, on constate que plus de 50 % des malades n’en parlent pas à leur médecin et ne sont donc pas traités et soulagés. Bien que la souffrance soit réelle et invalidante, la peur de la stigmatisation et du regard des autres freine toute demande de prise en charge par un professionnel.

Les symptômes de la dépression

Personne n’est à l’abri d’un épisode de « déprime ». Cette période désagréable de fatigue et de mal-être est généralement de courte durée et sans conséquences pour la personne qui la subit. En revanche, la dépression, beaucoup plus grave, se définit par un ensemble de symptômes. Ceux ci permettent, lors de l’interrogatoire du patient, de poser le diagnostic et d’en évaluer la gravité :

  • un sentiment de tristesse quasi-permanente et inhabituelle, accompagnée de pleurs sans motifs ;
  • une perte d’intérêt pour le quotidien et les activités qui procurent généralement du plaisir ;
  • des troubles de l’alimentation accompagnés d’une perte ou d’une prise de poids ;
  • de l’insomnie
  • un ralentissement dans les mouvements ou parfois, dans certains cas, de l’agitation ;
  • une fatigue permanente accompagnée d’un manque d’énergie ;
  • une mauvaise image de soi, un sentiment d’infériorité ;
  • des difficultés de concentration ;
  • une incapacité à prendre des décisions ;
  • des idées noires et suicidaires, avec dans les cas extrêmes un passage à l’acte.

La dépression est une maladie sérieuse qui doit être traitée le plus rapidement possible afin d’en favoriser le succès. Le docteur Emile Henneguelle, est spécialisé dans l’accompagnement des malades et la prise en charge de la dépression.

Les conséquences de la dépression

La dépression est une maladie insidieuse qui s’installe progressivement. La consultation est souvent tardive, le patient lui-même ayant des difficultés à se définir comme étant malade. En l’absence d’une prise en charge médicale, on observe chez les personnes souffrant de dépression une augmentation des maladies psychosomatiques ainsi que du risque cardiovasculaire. Enfermés dans leur souffrance, les malades auront tendance à s’isoler davantage et à se couper de leurs relations sociales et familiales. Cet isolement ne fera que renforcer davantage le sentiment de mal-être, la mauvaise estime de soi et les idées noires. Les répercussions professionnelles pourront aller d’une diminution sensible de la productivité à des difficultés relationnelles, voire dans les cas extrême jusqu’à un licenciement. Sans aide médicale adaptée au profil du patient, les chances de guérir d’une dépression sont faibles avec des conséquences plus ou moins importantes sur la vie quotidienne du malade.

Pourquoi consulter un psychiatre lorsque l’on souffre de dépression ?

Le premier interlocuteur est souvent le généraliste, mais on peut s’adresser directement, ou sur le conseil de son médecin de famille, à un spécialiste en psychiatrie. Dans les cas sévères il est fortement recommandé de consulter ce spécialiste. Un psychiatre est avant tout un médecin ayant suivi une spécialisation de plusieurs années en psychiatrie. Il est donc autorisé, lorsqu’il le juge nécessaire, à prescrire des traitements anxiolytiques ou antidépresseurs. Ce qui n’est pas le cas d’un psychologue.  C’est le professionnel de santé le mieux qualifié pour poser le diagnostic d’une dépression, mesurer sa sévérité et proposer une prise en charge adaptée. Il est en mesure d’apporter une solution médicamenteuse aux symptômes de la dépression ainsi qu’une psychothérapie le cas échéant.